Bûche à la dragée

Je ne suis pas une fan de bûche de Noël. En général je les trouve écoeurantes, trop grasses, trop fades, trop molles, trop moches, trop rébarbatives… De toute façon, je suis toujours frustrée au moment du repas de Noël parce que quand arrive le dessert, tout le monde a toujours trop mangé, plus personne n’a faim et l’alcool aidant de surcroit, personne n’apprécie jamais ce plat comme il le devrait.

Cette année, je prends les choses en mains, ce sera une bûche mais pas traditionnelle. Elle sera légère, originale au niveau des saveurs et en plus elle sera belle ! Pas de sapins, de champignons, ni de scie en plastique et surtout pas de crème au beurre !

Cette bûche est faite d’après la recette du chef pâtissier Hervé Pierrat.

5 de 1 vote
Imprimer

Bûche à la dragée

Une recette originale, simple et rapide de bûche de Noël à la dragée et au chocolat.

Type de plat Bûche, chocolat, Dessert, dragée, Facile, Noël, rapide
Cuisine Française, pâtisserie
Difficulté ⋆ ⋆ ⋆
Cuisson 8 min (180°C)
Temps de préparation 1 heure 30 minutes
Temps de cuisson 8 minutes
Temps total 1 heure 38 minutes
Portions 8 personnes (30cm de long)
Calories 100 kcal
Auteur Sidorine

Ingrédients

Le biscuit :

  • 100 g de chocolat noir
  • 85 g de beurre
  • 20 g de cacao en poudre
  • 30 g de sucre
  • 130 g de blancs d’oeufs environ 4 oeufs
  • 80 g de jaune d’oeufs environ 4 oeufs
  • 27 g de sucre

La bavaroise :

  • 170 g de lait
  • 170 g de crème fraîche liquide
  • 70 g de jaune d’oeufs
  • 30 g de sucre
  • 6 g de gélatine 3 feuilles
  • 250 g de dragées aux amandes
  • 300 g de crème fraîche montée en chantilly

Le glaçage :

  • 125 g de crème fraîche liquide
  • 125 g de chocolat noir
  • 50 g de sucre
  • 25 g de beurre

Préparation :

Le biscuit :

  • Préchauffer le four à 180°C.

Bûche à la dragée
  • Faire fondre le chocolat et le beurre.
  • Blanchir les jaunes d’oeufs avec les 30 g de sucre. Ajouter le chocolat fondu en mélangeant énergiquement puis ajouter le cacao.
  • Monter les blancs en neige, ajouter le sucre à la fin et les incorporer à la préparation.

Bûche à la dragée
  • Etaler la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. La surface doit être suffisamment grande pour recouvrir votre moule à bûche et pour que le biscuit soit rabattu à la base.
  • Faire cuire pendant 8 min au four.
  • Réserver.

La bavaroise :

  • Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.
  • Mettre la crème fraîche au congélateur ainsi que les fouets du batteur et le récipient dans lequel elle sera montée en chantilly.
  • Préparer une crème anglaise : Dans une casserole, faire bouillir le lait et la crème mélangés.

Bûche à la dragée
  • Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre et verser dessus la crème bouillante en fouettant énergiquement. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire à doux jusqu’à ce que le mélange nappe la cuillère. Pour indication, la crème anglaise sera cuite quand elle aura atteint la température maximum de 85°C.

Bûche à la dragée
  • Incorporer la gélatine
  • Dans un mixeur, broyer finement les dragées en poudre puis les incorporer à la crème anglaise et laisser refroidir.
  • Sortir la crème du congélateur et la battre en chantilly. L’incorporer à la crème anglaise refroidie.
  • Réserver au frais.

Le montage :


Bûche à la dragée
  • Couper le biscuit aux dimensions du moule à bûche et laisser une bande de pâte supplémentaire à rabattre sur la bavaroise. (Sur ma photo le rabat n’apparaît pas, je n’y ai pensé qu’après quand j’ai dû déplacer ma bûche. C’est à ce moment-là que je me suis dit que ça aurait été judicieux de le faire mais il était trop tard…)

Bûche à la dragée
  • Découper le papier cuisson avec mais garder un peu de longueur pour faciliter le démoulage et tapisser le moule avec le tout.

Bûche à la dragée
  • Couler la bavaroise à l’intérieur jusqu’en haut et recouvrir de la bande de biscuit restante.

Bûche à la dragée
  • Laisser prendre au frais au moins 6h (une nuit entière c’est mieux).

Le glaçage :

  • A préparer le jour même surtout pas la veille.
  • Faire bouillir la crème et le sucre. Couper le feu et ajouter le chocolat grossièrement concassé. Mélanger jusqu’à ce que tout le chocolat soit fondu puis ajouter le beurre et mélanger de nouveau.

Dressage :

  • Découper le surplus de biscuit qui dépasserait du moule et démouler la bûche.

Bûche à la dragée
  • La déposer sur une grille au-dessus d’un plat qui servira à recueillir le surplus de glaçage.

Bûche à la dragée
  • Napper la bûche de ganache et la soulever précautionneusement pour la disposer sur un plat (c’est l’étape périlleuse de la recette).

Pour la décoration j’ai utilisé des dragées (entières ou brisées) ainsi que des disques de chocolat que j’ai préparés à l’aide de chocolat tempéré étalé finement sur une feuille de papier cuisson.


Bûche à la dragée

J’ai découpé les cercles avec des emporte-pièces de tailles différentes, juste au moment où le chocolat commençait à prendre. Attention il ne faut pas attendre que le chocolat se soit solidifié.

Régalez-vous

Print Friendly, PDF & Email
Mes bonhommes en pain d'épices trashs
Macarons aux marrons glaçés