Coulant au chocolat

« Un muffin au chocolat… Mais je croyais qu’elle déboitait en pâtisserie… Elle s’est foutue de nous ! Ou alors elle nous aime pas…

̶ Oui mais il est chaud, il sort du four, avec la boule de glace qu’il y a à côté ça doit quand même être bon…

̶ Ou bien elle avait simplement pas le temps, elle a fait un truc vite fait et voilà.

̶ Carrément ! Et c’est pour ça qu’il sort du four, il vient seulement d’être cuit ! J’espère au moins que je vais pas me brûler !

̶ Wouoh ! Ça coule à l’intérieur ! C’est pas un muffin, c’est un coulant au chocolat ! »

5 de 1 vote
Imprimer

Coulant au chocolat

« Un muffin au chocolat… Mais je croyais qu’elle déboitait en pâtisserie… Elle s’est foutue de nous ! Ou alors elle nous aime pas…

̶ Oui mais il est chaud, il sort du four, avec la boule de glace qu’il y a à côté ça doit quand même être bon…

̶ Ou bien elle avait simplement pas le temps, elle a fait un truc vite fait et voilà.

̶ Carrément ! Et c’est pour ça qu’il sort du four, il vient seulement d’être cuit ! J’espère au moins que je vais pas me brûler !

̶ Wouoh ! Ça coule à l’intérieur ! C’est pas un muffin, c’est un coulant au chocolat ! »

Type de plat chocolat, Coulant, Dessert, Facile, Inratable, Inrratable, rapide, simple
Cuisine Française, pâtisserie
Difficulté
Temps de repos 30min minimum ⌛
Cuisson 8min (200°C)
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 8 minutes
Temps total 23 minutes
Portions 12 petits gâteaux
Calories 100 kcal
Auteur Sidorine

Ingrédients

  • 3 oeufs
  • 125 g de beurre + pour les moules
  • 125 g de sucre en poudre
  • 220 g de chocolat noir
  • 60 g de farine
  • 20 g de Maïzena
  • 20 g de cacao en poudre

Préparation :


Coulant au chocolat
  • Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.

Coulant au chocolat
  • Dans un bol, mélanger la farine, la Maïzena et le cacao.
  • Quand le chocolat est fondu on le retire du feu, on y ajoute le sucre puis les oeufs entiers en mélangeant énergiquement au fouet pour que les oeufs ne cuisent pas d’un coup et forment des morceaux. C’est la raison pour laquelle il faut toujours être vigilant quand on mélange des oeufs avec quelque chose de chaud.
  • Incorporer petit à petit le mélange sec (généralement en trois fois).
  • Beurrer les moules à muffins individuels (j’utilise des moules en silicone) et y répartir la pâte (aux trois quarts de la hauteur).
  • Réserver au frais pendant au moins 30 minutes. La veille c’est l’idéal.

La cuisson :

Comme souvent en pâtisserie, c’est l’étape délicate de la recette.

Si le coulant reste trop longtemps dans le four il ne sera pas coulant du tout ce qui est un peu gênant… En plus il faudrait le renommer, ça ne le fait pas : « Je vous ai dit que c’était des coulants ?! Non, non, vous avez dû mal comprendre, j’ai dit muffins ! Bah oui, j’avais tellement de choses à faire aujourd’hui, pas le temps de cuisiner alors j’ai fait un truc rapide, vous comprenez… »

Si par contre vous ne le laissez pas assez longtemps, il va s’effondrer au démoulage et il sera beaucoup trop pâteux et donc écoeurant !

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Enfourner les gâteaux pour 8min de cuisson.

Ce que je vous conseille pour la première fois, pour adapter le temps de cuisson à la taille de vos moules et à la température de votre four, c’est de surveiller les coulants à partir de 5 minutes de cuisson. Sortez-les du four dès que le dessus des gâteaux est complètement sec, qu’il n’y a plus ce rond de pâte humide au centre. Vous pouvez aussi les y laisser un peu plus longtemps (environ 1 minute) si vous les préférez à la limite du fondant au chocolat.

Laissez-les refroidir un peu avant de les démouler. Ils doivent être servis encore chauds. Avec une boule de glace à côté, quelques brisures de crêpes dentelles et même, pourquoi pas, quelques gouttes de sauce au caramel de beurre salé… Un dessert de gourmand, pur chocolat, qui fait du bien de temps en temps.

Régalez-vous.

La cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont.

Curmonsky

Print Friendly, PDF & Email
Amaretti
Bananes exquises