Petites bûches individuelles façon Tiramisu

Petit dessert improvisé à une semaine du réveillon. Pas grand-chose dans le frigo, pas beaucoup de temps pour cuisiner, voilà donc ce que j’ai bidouillé…

Une bidouille plutôt goûtue et bien agréable pour le palais et les papilles :-D.

Ajoutez un petit effet de pochage avec une mousse bicolore, on pourrait même dire que ça tient la route pour un dessert de fête, non ?!

J’ai fait des biscuits à la cuillère mais vous pouvez aussi vous contenter de les acheter. J’ai réalisé une chantilly au mascarpone et une ganache montée au café. J’ai décoré de quelques feuilles de chocolat noir (70% de cacao) et de poudre de cacao amer et voilà le travail.

La seule difficulté réside dans le travail du chocolat mais vous pouvez aussi déposer des copeaux de chocolat corsé pour remplacer :-)

5 de 3 votes
Imprimer

Petites bûches individuelles façon Tiramisu

Petites bûches individuelles composées d'un biscuit à la cuillère, d'une mousse bicolore : ganache montée au café et chantilly au mascarpone. Elles sont décorées de feuilles de chocolat noir intense et de poudre de cacao amer. 

Type de plat Bûche, bûche de noël, Dessert, dessert de fête
Cuisine Française
Difficulté ⋆ ⋆
Temps de repos 4 heures de repos minimum pour la ganache ⌛
Cuisson 15 à 20 minutes à 180°C (th. 6)
Temps de préparation 40 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 1 heure
Portions 8
Calories 100 kcal
Auteur Sidorine

Ingrédients

Pour la ganache montée au café :

  • ½ feuille de gélatine (soit 1 g)
  • 60 g de chocolat blanc
  • 1 c à c de café soluble
  • 260 g de crème liquide entière

Pour le biscuit à la cuillère :

  • 2 œufs
  • 60 g de sucre
  • 50 g de farine
  • 35 g de sucre glace

Pour la chantilly au mascarpone :

  • 185 g de crème fleurette
  • 125 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace

Pour le décor :

  • 100 g de chocolat noir 70% de cacao
  • cacao amer en poudre

Le matériel spécifique nécessaire :

  • Poche munie d’une douille ronde et d’une douille étoilée
  • Un thermomètre sonde pour le tempérage du chocolat (optionnel)

Préparation :

Pour la ganache montée au café :

  • Mettre la gélatine à ramollir pendant environ 15 minutes dans de l’eau froide.
  • Hacher grossièrement le chocolat.
  • Faire chauffer 60 g de crème avec le café et porter à ébullition.
  • Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et égouttée.
  • Incorporer la crème en trois fois au chocolat en mélangeant énergiquement à chaque fois afin de créer une émulsion et jusqu’à l’obtention d’une ganache lisse et brillante.
  • Ajouter le reste de crème, mélanger et réserver au frais pendant 4 heures minimum.

Pour le biscuit à la cuillère :

  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Séparer les blancs des jaunes.
  • Monter les jaunes avec le sucre en poudre jusqu’à l’obtention d’une mousse bien dense.
  • Continuer de battre à vitesse moyenne et incorporer petit à petit la farine en pluie.
  • Parallèlement, commencer à monter les blancs. Quand ils sont mousseux verser petit à petit le sucre glace sans cesser de battre et jusqu’à l’obtention d’une meringue bien dense, lisse et brillante.
  • Incorporer délicatement la meringue à l’aide d’une spatule au reste de la préparation.
  • Répartir le tout dans une poche munie d’une douille ronde d’environ 1 cm.
  • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, dresser des biscuits de 12 à 15 cm de long en veillant à bien les espacer.
  • Taper le dessous de la plaque pour lisser les biscuit et évacuer les bulles d’air emprisonnées dans la pâte.
  • Saupoudrer le tout de sucre glace.
  • Enfourner pour 15 à 20 minutes de cuisson. Les biscuits doivent être dorés.
  • Réserver.

Pour la chantilly au mascarpone :

  • Mélanger tous les ingrédients bien frais dans le bol du robot et monter le tout en une chantilly bien ferme.
  • Réserver.
  • Monter de même la ganache au café en une chantilly bien ferme et passer au dressage.

Le dressage :

  • Sur une feuille de film étirable dresser une bande de chantilly au mascarpone et rouler afin de former un boudin serré. Fermer à une extrémité.
  • Faire de même avec la ganache au café.
  • Glisser les deux boudins délicatement dans une poche munie d’une douille étoilée.
  • Presser la poche jusqu’à ce que les deux mousses sortent ensemble.
  • Dresser alors la mousse sur les biscuits en veillant à ce que les deux couleurs soient bien visibles (tourner la poche jusqu’à obtenir l’effet voulu)

Pour le décor :

Si vous voulez réaliser comme moi des feuilles de chocolat il faudra le tempérer afin qu’il soit bien lisse, bien brillant, que vous puissiez l’étaler finement et y tailler des formes.

Pour le tempérage du chocolat, étape technique je tiens à le souligner :-S, suivez ce lien : tempérage.

Une fois le chocolat tempéré il vous suffira de l’étaler finement à l’aide d’une spatule coudée sur une bande de rhodoïd et d’y découper des triangles au début de la cristallisation (le chocolat est sec au toucher et en surface mais encore souple pour être travaillé).

Si vous ne souhaitez pas tempérer de chocolat vous pouvez également découper des copeaux de chocolat directement sur la plaquette à l’aide d’un économe par exemple (ça va très bien) pour les déposer de chaque côté de vos bûchettes.

  • Pour finir saupoudrer, au travers d’une passoire fine, un peu de cacao amer sur l’extrémité de chaque petite bûche.

 

Régalez-vous.

Print Friendly, PDF & Email
Bûche cacahuète / caramel / flocons et lait d’avoine