Le girl power (entremets framboises, pralines roses, meringue et mousse légère au chocolat blanc)

Quand on est une fille, on adore les grandes occasions, surtout quand on en est le centre ;-p Ce jour-là on se met un peu plus la pression que les autres jours et on fait de gros efforts pour être à la hauteur de l’événement : tenue, coiffure, accessoires, maquillage… En gros, on s’imagine qu’il suffira de nous voir pour savoir que cette journée nous est réservée et qu’on en est la princesse !

Bon bien sûr, c’est comme ça que c’est censé se passer, mais bien souvent… Ce jour-là, vous vous réveillez avec une énorme pustule en plein milieu du front (c’est à se demander si la pression que vous avez accumulée ne tente pas de ressortir par les pores les plus visibles de votre peau). La plupart des personnes de votre famille finit par se rendre compte qu’elle a oublié quelque chose quand, sur votre visage, ce magnifique sourire de joie mêlée d’excitation, commence à laisser place à une vilaine grimace mêlée de colère et de déception. Un autre monde s’effondre quand vous voyez arriver la plupart de vos amies et que vous vous rendez-compte que vous n’êtes pas la seule à avoir voulu vous faire belle pour ce jour si particulier… Et bien entendu, elles, elles n’ont pas de pustule sur le front et en plus, bien sûr, elles sont rayonnantes et respirent la joie de vivre et la bonne humeur (forcément…). Je ne m’étendrai pas sur les cadeaux qui, forcément, sont toujours source de déception. Alors parlons du gâteau… Vous l’aviez imaginé à trois étages, plein de bonbons et de couleurs avec votre prénom écrit en gros pour rappeler à ces garces que, malgré les apparences, c’est bien vous la princesse de ce jour !!!! Ah mais oui, mais ça c’est dans les films ! Dans la vraie vie, c’est votre mère qui a fait le gâteau et, malheureusement, elle ne sait en faire qu’un, celui où on dose tous les ingrédients avec un pot de yaourt… Bon d’accord, elle a voulu faire un effort et a écrit vos initiales avec des Smarties (surement pas assez de place sur un si petit gâteau pour écrire le prénom en entier…). C’est la désillusion totale, vos pieds retombent sur terre et, hasard des choses, c’est à ce moment-là que vous allez véritablement pouvoir commencer à profiter de cette journée :D

Non vraiment, c’est dur la vie d’une fille :-(

Ce gâteau je l’ai fait pour une super maman qui a voulu faire plaisir à sa princesse de fille. Ce jour-là elle était la plus belle, pas un seul bouton ne pointait sur son joli visage et tout le monde n’avait d’yeux que pour elle, c’est normal c’était son baptême ;-) Elle ne se souviendra donc pas de son gâteau girly personnalisé mais peut être qu’on le lui racontera :)

Voici donc un gâteau de fille, fait pour les filles : le girl power !!!

Préparation : 3h ⌚ (comptez 1 bonne heure supplémentaire pour la décoration)

Repos : 4 heures + 1 heure minimum ⌛ (le mieux étant de réaliser l’entremet la veille et de le glacer et de le décorer le jour même)

Cuisson : 25 minutes à 180°C / Th.6 puis 1h30 à 120°C / Th.4

Difficulté : ⋆ ⋆ ⋆

Ingrédients pour 20 personnes (entremet de 30cm de diamètre par 8 cm de hauteur) :

Pour le crémeux à la framboise :

  • 300 g de coulis de framboises
  • 72g de jaune d’œuf (environ 8 œufs)
  • 90 g d’œuf (environ 2 à 3 œufs)
  • 20 g de sucre
  • 6 g de gélatine (3 feuilles)
  • 48 g de beurre

Pour le financier à la framboise et aux pralines roses

  • 150 g de beurre
  • 225 g de sucre glace
  • 75 g de farine
  • 75 g de poudre d’amande
  • 240 g de blancs d’œufs (environ 8 œufs)
  • 1 pincée de sel
  • 200 g de framboises fraîches ou surgelées
  • 75g d’éclats de pralines roses

Pour la meringue aux pralines :

  • 50 g de poudre d’amandes tamisée
  • 50 g de sucre glace tamisé
  • 100 g de blancs d’œufs (environ 4 œufs)
  • 80 g de sucre en poudre
  • 60 g d’éclats de pralines roses

Pour la mousse de chocolat blanc à la vanille :

  • 18 g de gélatine (9 feuilles)
  • 375 g de lait
  • 4 grosses gousses de vanille
  • 150 g de jaunes
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 375 g de chocolat de couverture blanc en petites pistoles ou haché au couteau
  • 945 g de crème liquide entière

Pour le glaçage brillant rose :

  • 12 g de gélatine (6 feuilles)
  • 90 g d’eau
  • 180 g de sucre
  • 180 g de sirop de glucose
  • 180 g de lait concentré sucré
  • 180 g de chocolat blanc de couverture en petites pistoles ou haché au couteau
  • Colorant rose

Pour la décoration :

  • Différents motifs en pâte à sucre rose claire et blanche (ronds, fleurs, lettres…)
  • Une bande de chocolat blanc tempéré pour entourer le gâteau
  • Perles en sucre nacrées
  • Roses en crème au beurre

Préparation :

Le crémeux à la framboise :

  • Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.
  • Dans une casserole, porter le coulis de framboises à ébullition.
  • Dans un saladier, battre les jaunes et les œufs avec le sucre puis y incorporer petit à petit le coulis chaud en remuant énergiquement pour que les œufs ne cuisent pas.
  • Transvaser le tout de nouveau dans la casserole et faire cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que la température atteigne 85°C et que le mélange nappe la cuillère.
  • Ajouter la gélatine égouttée et mélanger.
  • Laisser tiédir avant d’incorporer le beurre. Mélanger. La préparation doit être lisse (sinon il faudra la mixer au mixeur plongeant).
  • Couler la préparation dans un plat de 26 cm de diamètre huilé et chemisé de papier guitare ou de papier cuisson.
  • Placer au congélateur pour au moins 2 heures.

Le financier à la framboise et aux pralines roses :

  • Préchauffer le four à 180°
  • Le beurre noisette : mettre le beurre à chauffer à feu doux dans une casserole, une fois fondu il va se mettre à mousser en surface (c’est normal :)), une fois toute la mousse disparue, surveiller jusqu’à ce qu’il prenne une belle couleur dorée et qu’une odeur de noisette s’en dégage. Passer au chinois et réserver.
  • Dans un autre récipient, mélanger ensemble la poudre d’amande, le sucre glace, la farine et le sel.
  • Dans un bol, battre légèrement les blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils commencent à mousser et les incorporer au mélange sec.
  • Ajouter le beurre noisette et mélanger.
  • Beurrer et fariner un moule de 28 cm de diamètre puis en chemiser le fond de papier sulfurisé avant d’y couler la préparation.
  • Répartir les framboises à la surface et ajouter les éclats de pralines.
  • Enfourner pour environ 25 minutes de cuisson à 180 °C. Vérifier la cuisson en plantant un couteau au centre, la lame doit ressortir nette.
  • Laisser refroidir avant de démouler.

La meringue aux pralines :

  • Préchauffer le four à 120 °C.
  • Mélanger ensemble la poudre d’amandes et le sucre glace tamisés.
  • Battre les blancs d’œufs en neige et y incorporer progressivement le sucre en poudre jusqu’à ce que la meringue soit bien lisse et brillante.
  • Incorporer délicatement et en trois fois le mélange sec aux blancs d’œufs.
  • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, tracer un cercle de 26 cm de diamètre.
  • A l’aide d’une poche à douille, dresser un disque de meringue bien épais.
  • Parsemer d’éclats de pralines.
  • Enfourner pour 1h30 de cuisson.

La mousse de chocolat blanc à la vanille :

  • Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.
  • Placer la crème fraîche au congélateur ainsi que le récipient et les fouets qui serviront à la monter en chantilly.
  • Dans une casserole, porter à ébullition le lait ainsi que les gousses de vanille égrainées.
  • Dans un cul de poule, battre les jaunes avec le sucre vanillé puis y incorporer petit à petit le lait chaud.
  • Transvaser le tout de nouveau dans la casserole en le passant au chinois et faire cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange nappe la cuillère.
  • Ajouter la gélatine égouttée et mélanger.
  • Dans un saladier, déposer le chocolat blanc haché et verser dessus le mélange liquide chaud en remuant jusqu’à l’obtention d’une préparation bien lisse.
  • Battre la crème fraîche bien froide en chantilly et l’incorporer petit à petit et très délicatement au reste de la préparation à l’aide d’un fouet large.

Le montage :

  • Sur un cercle en carton de 31 cm de diamètre, placer le financier.
  • Recouvrir du crémeux tout juste sorti du congélateur.
  • Placer autour un cercle à pâtisser de 30 cm de diamètre chemisé de rhodoïd.
  • Couler la mousse de chocolat blanc jusqu’au deux tiers de la hauteur du cercle.
  • Déposer la meringue retournée sur la mousse et l’écraser délicatement pour l’enfoncer jusqu’à ce que la mousse commence à la recouvrir.
  • Compléter avec le reste de mousse et lisser la surface à l’aide d’une grande spatule.
  • Nettoyer les coulures avant de placer le tout au congélateur pour 4 heures minimum.

Le glaçage brillant rose :

  • Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.
  • Dans une casserole, faire chauffer l’eau, le sucre et le sirop de glucose jusqu’ à ce que le mélange atteigne 103°C.
  • Ajouter immédiatement, hors du feu, le lait concentré sucré ainsi que le chocolat blanc haché et mélanger.
  • Quand tout le chocolat est entièrement fondu, ajouter la gélatine égouttée ainsi que le colorant et mixer le tout à l’aide d’un mixeur plongeant en faisant attention à ne pas incorporer de bulles d’air.
  • Réserver à température ambiante et attendre que la température du glaçage atteigne 30 °C avant de le couler sur l’entremet glacé (et décerclé, est-ce bien nécessaire de le préciser ? ;-) )
  • Quand le glaçage a fini de couler, placer le gâteau minimum 1 heure de frigo avant de le décorer.

Régalez-vous

« La gastronomie est la joie de toutes les situations et de tous les âges. Elle donne la beauté de l’esprit. »

Charles Monselet

Détails sur la recette
Nom de la recette
Le girl power (entremet framboises, pralines roses, meringue et mousse légère au chocolat blanc)
Publiée le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total (avec temps de repos)
Note
4 Based on 5 Review(s)
Pour faire de jolis glaçages de cupcakes
Macarons nuages au chocolat blanc et à la vanille