Le gâteau nantais

Ah Nantes : son château, ses machines, son passage Pommeraye, sa tour Lu, son ambiance, ses hangars à bananes, ses crêperies et surtout… ses gâteaux nantais ! ^^

Je parle en connaissance de cause puisque j’ai vécu dans cette magnifique ville dont je suis encore nostalgique et c’est là-bas que j’ai découvert le fameux gâteau nantais. Une des pâtisseries préférées de mon namoureux ;-) (ce qui n’est pas pour me déplaire étant donné la simplicité de la recette). C’est un gâteau tout bête mais hyper moelleux à base de poudre d’amande, légèrement relevé avec du rhum et glacé.

Cette recette, je ne sais plus d’où elle me vient, sûrement d’Internet. Elle figure depuis très longtemps dans MON carnet de recettes (qui s’avère être devenu un cahier tout déchiré, tout collant et gribouillé, rempli de mes recettes fétiches et de plein de feuilles et autres pages de magazines arrachées : les recettes à tester ;-) ). Je me suis étonnée de ne pas l’avoir encore réalisée pour mon blog, sûrement parce que je reproduis de moins en moins mes anciennes recettes, même mes préférées et c’est un tort que je m’en vais de ce pas réparer ^^

Préparation : 20 minutes ⌚

Cuisson : 30 minutes à 180°C (th. 6)

Difficulté : ⋆

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

Pour le gâteau :

  • 125 g de beurre salé mou
  • 150 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amande
  • 40 g de farine
  • 3 œufs
  • 5 g de levure chimique
  • 35 g de rhum (15g pour la pâte puis 20g après cuisson)

Pour le glaçage :

  • 200 g de sucre glace
  • environ 3 cuillérées à soupe d’eau tiède

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • A l’aide d’un fouet, travailler le beurre mou jusqu’à ce qu’il ait la consistance d’une pommade puis y ajouter le sucre et fouetter énergiquement.
  • Ajouter la poudre d’amande puis les œufs et mélanger.
  • Incorporer la farine et la levure tamisées ensemble.
  • Terminer par 15g de rhum.
  • Beurrer et fariner un moule à manqué de 20 cm de diamètre et y répartir la pâte.
  • Enfourner pour 30 minutes de cuisson.
  • A la sortie du four, laisser tiédir 10 minutes dans le moule puis arroser de 20 g de rhum.
  • Réserver sur une grille.

Pour le glaçage (glacer le gâteau complètement refroidi) :

  • Délayer le sucre glace dans environ 3 cuillérées à soupe d’eau tiède jusqu’à l’obtention d’une consistance nappante (ni trop épaisse, ni trop liquide)
  • Couler le tout sur le gâteau refroidi, étirer délicatement jusqu’aux bords à l’aide d’une spatule et laisser prendre à température ambiante.

Régalez-vous.

Print Friendly, PDF & Email
Tarte divine chocolat et caramel au beurre salé
Sablés de Noël