Macarons Tagada

macarons - fraise - tagada

Défi du mois de juillet : un golf contre des macarons Tagada.

Challenge accepted, je dirais même plus, défi relevé même s’il me reste encore des progrès à faire en golf mais pour ça j’attends le prochain défi…

Ce que je vous propose ici, c’est la recette de la crème pour la garniture des macarons.


Macarons Tagada

Pour la recette des coques, suivez ce lien : macarons.

Il vous suffira de les colorer en rose et de les parsemer de sucre coloré avant de les faire coquer et donc avant de les faire cuire (non, non ça ne fondra pas, promis).

Préparation : 10 min ⌚

Repos : 6 h minimum ⌛

Difficulté : ⋆ ⋆ ⋆

Ingrédients pour remplir une vingtaine de coques :

  • 150 mL de crème fraîche liquide entière
  • 75 g de fraises Tagada

Préparation :

  • Faire chauffer la crème à feu moyen, y ajouter les fraises Tagada entières et mélanger jusqu’à ce qu’elles soient entièrement fondues.
Macarons TagadaMacarons TagadaMacarons Tagada
  • Réserver au frais pendant 4h minimum.
  • A la sortie du frigo, la crème doit être complètement gélifiée. La mixer à l’aide d’un mixeur plongeant en y ajoutant un filet de crème liquide (environ 1 à 2 cuillères à soupe).

Macarons Tagada
  • Quand la consistance de la crème est bien homogène, troquer le mixeur plongeant contre un batteur électrique et battre la ganache pendant 3 minutes pour l’aérer.
  • Mettre la ganache dans une poche à douille et réserver 30 minutes au frais pour qu’elle se gélifie un peu avant d’en garnir les coques.

Dressage :

  • Associer les coques de même taille par deux.

Macarons Tagada
  • Déposer une petite boule de crème au centre d’un des deux biscuits et écraser délicatement à l’aide du deuxième biscuit.

Je vous conseille d’attendre encore 2 heures minimum avant de vous jeter dessus parce que la ganache risque d’être trop liquide (tout en sachant que les macarons sont toujours meilleurs le lendemain mais, pour ça, une préparation psychologique est nécessaire et j’en suis bien consciente … « Non tu ne dévoreras pas cette magnifique petite chose si appétissante, jusqu’à demain tu devras patienter ! »

Régalez-vous (vous l’avez mérité)

Macarons TagadaMacarons Tagada
Macarons Tagada
Macarons TagadaMacarons TagadaMacarons Tagada

Le bel art de la gastronomie est un art chaleureux. Il dépasse la barrière du langage, fait des amis parmi les gens civilisés et réchauffe le coeur.

Samuel Chamberlain

Print Friendly, PDF & Email
Crème de caramel au beurre salé
Cookies indécemment gourmands chocolat et cacahuètes