Amaretti

Une recette de famille à laquelle je tiens beaucoup, d’une, parce qu’elle me vient de mère-grand et de deux, parce qu’elle est extrêmement facile, rapide et il faut l’avouer : super bonne !

5 de 1 vote
Imprimer

Amaretti

Une recette de famille à laquelle je tiens beaucoup, d’une, parce qu’elle me vient de mère-grand et de deux, parce qu’elle est extrêmement facile, rapide et il faut l’avouer : super bonne !

Type de plat amaretti, Dessert, Facile, Petits gâteaux, rapide
Cuisine Française, pâtisserie
Difficulté
Cuisson 15min (180°C)
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 25 minutes
Portions 12 biscuits
Calories 100 kcal
Auteur Sidorine

Ingrédients

  • 2 blancs d’oeufs
  • 150 g de poudre d’amandes
  • 140 g de sucre + quelques cuillérées à café pour enrober les biscuits

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Mélanger la poudre d’amandes avec le sucre.

Amaretti
  • Battre les blancs d’oeufs au fouet ou à la fourchette en une mousse légère puis y ajouter le mélange sec.

Amaretti

Pour former les amaretti, j’utilise la technique conçue et développée par mère-grand, testée maintes fois et approuvée par moi, dite de la technique du cul de poule ®. Autrement dit : Vous prenez un cul de poule (un gros bol, pour mettre fin à toutes vos éventuelles supputations), vous y mettez une petite cuillérée à café de sucre en poudre et une boule de pâte à biscuit de la taille d’une grosse noix.


Amaretti

Vous faites ensuite tourner la boule à l’intérieur du bol en donnant à celui-ci un mouvement circulaire. La pâte va former une belle boule régulière et enrobée de sucre.


Amaretti

Vous n’avez plus qu’à la déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Quand elle aura été rejointe par ses autres congénères, vous pourrez enfourner la plaque pendant une quinzaine de minutes à 180°C (commencez à surveiller à partir de 10min de cuisson. Vos amaretti ne doivent pas être trop dorés).

Régalez-vous!

Manger quand on a faim est quand même un plaisir,

simple certes, mais toujours agréable.

Vincent Ravalec

Print Friendly, PDF & Email
Macarons
Coulant au chocolat