Gâteau ballon de foot : chocolat, praliné, vanille

Comme tous les ans à la même période, je déclare la saison des gâteaux d’anniversaire ouverte !!! J’adore ! Ça sent déjà le printemps, le chocolat et les bougies à peine soufflées =D

Pour ouvrir cette saison, que je vous promets chargée et haute en couleurs, voici le gâteau d’anniversaire du petit garçon par excellence !

On ne peut pas dire que je sois fan de ballon rond, loin de là, mais à quoi n’est-on pas prêt pour faire plaisir à un petit garçon de 5 ans ?! Léo avait déjà eu le droit à un gâteau Barbapapa pour ses 3 ans, ses goûts ont un peu changé depuis et sa maman a récidivé, elle m’a confié la confection de son gâteau d’anniversaire.

Avouez, c’est quand même plus sympa qu’un vulgaire gâteau au chocolat tout plat recouvert d’hexagones en sucre glace ! En plus je suis sûre qu’à son âge, Léo a été capable de l’apprécier à sa juste valeur :-)

Il se compose d’un damier de biscuit joconde nature ou cacao garni de mousse au chocolat, d’un dôme de mousse chocolat blanc / vanille, d’une base croustillante au praliné le tout sur une couche de biscuit joconde au cacao.

En soit, ce n’est pas une recette très technique d’un point de vue pâtisserie mais il s’agit surtout d’être très minutieux, très précis, très patient et surtout, très bon en géométrie ^^

Je vous donne toutes les indications pour réaliser un ballon de 20 cm de diamètre. Si vous voulez réaliser un ballon plus gros, donc dans un cul de poule plus gros, il vous faudra calculer vous-même les dimensions des faces de votre icosaèdre tronqué (lol, oui c’est son petit nom). Voici simplement le résultat de mes recherches : le côté des faces est égal au diamètre de la sphère divisé par 4,85. Exemple : 20 : 4,85 = 4,12 -> les faces de mon ballon font 4,12 cm de côté.

Ca peut faire peur comme ça, peut-être même faire remonter des angoisses lointaines ;-p  mais rassurez-vous, tout va bien se passer =D Pas de quoi vous faire regretter de ne pas avoir eu une fille, promis. Comme d’habitude je vous guide de A à Z, en pâtisserie et, exceptionnellement, en géométrie aussi ;-)

Préparation : 4 heures ⌚

Cuisson : deux fois 7 minutes à 220°C (th. 7 – 8)

Repos : 8 heures minimum pour la ganache montée et 6 heures minimum de prise au frais pour le ballon ⌛

Difficulté : ⋆  ⋆  ⋆

Ingrédients pour 8 personnes (demie sphère de 20 cm de diamètre) :

Pour ganache montée à la vanille :

  • 1/2 feuille de gélatine (soit 1 g)
  • 30 g de chocolat blanc
  • 130 g (30g + 100g) de crème liquide entière bien froide
  • Les graines d’une demie gousse de vanille

Pour le croustillant au praliné :

  • 25 g de chocolat noir
  • 100 g de praliné
  • 50 g de crêpes dentelles

Pour le biscuit joconde au cacao :

  • 2 œufs
  • 65 g de poudre d’amandes
  • 65 g de sucre glace
  • 3 blancs d’œufs
  • 25 g de sucre semoule
  • 25 g de farine
  • 20 g de cacao en poudre amer
  • 25 g de beurre

Pour le biscuit joconde nature (la même chose sans le cacao, vous pouvez donc réaliser une seule pâte, la séparer en deux et ajouter ensuite le cacao) :

  • 2 œufs
  • 65 g de poudre d’amandes
  • 65 g de sucre glace
  • 3 blancs d’œufs
  • 25 g de sucre semoule
  • 25 g de farine
  • 25 g de beurre

Pour la mousse au chocolat :

  • 200 g de chocolat noir
  • 70 g de lait
  • 280 g de crème liquide entière

Un peu de pâte à sucre verte et blanche pour le décor.

Le matériel spécifique nécessaire :

  • Un cul de poule de 20 cm de diamètre
  • Un bol d’environ 10 cm de diamètre
  • Une plaque de cuisson à rebords en silicone ( 36 cm x 26 cm)

Préparation :

La ganache montée chocolat blanc vanille (à réaliser la veille) :

  • Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide
  • Hacher grossièrement le chocolat.
  • Porter 30 g de crème ainsi que les graines de vanille à ébullition. Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et égouttée.
  • Verser le tout sur le chocolat en mélangeant énergiquement afin de créer une émulsion et jusqu’à l’obtention d’une ganache lisse et homogène.
  • Ajouter le reste de crème (100g) bien froide, mélanger et réserver au frais pendant minimum 4 heures.
  • Monter le tout comme une chantilly bien ferme.
  • Tapisser les parois d’un bol d’environ 10 cm de diamètre de film étirable. Y couler la ganache (pas plus de 7 cm de hauteur de mousse), lisser la surface et placer au congélateur pendant toute une nuit de préférence (4 heures minimum. Oui mes nuits sont courtes mais sinon quand est-ce que je trouverais le temps de pâtisser ;-) ? )

Le craquant au praliné :

  • Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  • Pendant ce temps, écraser les crêpes dentelles en miettes grossières.
  • Ajouter la pâte de praliné au chocolat fondu puis les crêpes écrasées. Mélanger.
  • A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler le tout entre deux feuilles de papier cuisson.
  • Découper un disque de 18 cm de diamètre et réserver au frais (1 heure minimum)

Le biscuit Joconde au cacao :

  • Préchauffer le four à 220°C
  • Mélanger ensemble les œufs entiers, la poudre d’amandes et le sucre glace et monter le tout au batteur électrique.
  • Battre les blancs, puis dès qu’ils commencent à monter, verser peu à peu le sucre en poudre. Continuer de battre jusqu’à l’obtention d’une meringue bien ferme.
  • Tamiser ensemble la farine et le cacao.
  • A l’aide d’une maryse, incorporer délicatement un quart des blancs à la première préparation.
  • Ajouter un quart du mélange sec et procéder ainsi pour le reste de chaque préparation, quart par quart.
  • Faire fondre le beurre et l’incorporer délicatement toujours à l’aide de la maryse.
  • Répartir le tout finement sur une plaque en silicone huilée (ou, à défaut, sur une feuille de papier cuisson). Lisser la surface à l’aide d’une spatule.
  • Enfourner pour 6 à 8 minutes de cuisson (à la sortie du four, la surface du gâteau ne doit pas coller au doigt).
  • Laisser refroidir avant de démouler sur une feuille de cuisson.

Le biscuit joconde nature :

Répéter la même opération pour le biscuit nature, attention à bien surveiller la cuisson, le biscuit doit être doré en surface, pas de panique, au démoulage l’autre face sera bien blanche.

Le début du montage :

Parenthèse géométrie :

Attention les dimensions données sont valables pour un cul de poule de 20cm de diamètre uniquement. Si le vôtre est plus grand, vous devrez faire de nouveaux calculs.

  • Réaliser un patron d’hexagone (6 côtés) d’exactement 4,12 cm de côté et d’un pentagone (5 côtés) également de 4,12 cm de côté.

Voici un peu d’aide pour le tracé :

  • Pour l’hexagone, c’est assez simple, tracez un cercle de 4,12 cm de rayon et reportez cette longueur 6 fois sur la circonférence du cercle. Quand vous relierez les 6 points obtenus, vous obtiendrez un hexagone (quasiment parfait).
  • Pour le pentagone, c’est un peu plus compliqué, vous trouverez la démarche à suivre sur cette page : ici et voici les dimensions du cercle de base pour obtenir un pentagone de 4,12 cm de côté : r = 3,5 cm. (Si vous réalisez un ballon d’une autre dimension, voici le rapport entre le côté du pentagone (c) et le rayon (r) du cercle dans lequel il est inscrit : c = 1,176 r).

Revenons-en à la pâtisserie (j’ai entendu le « ouf ») :

  • Découper, très précisément, 5 pentagones identiques (attention à laisser la place pour découper un disque d’environ 20 cm de diamètre) dans le biscuit cacao et 10 hexagones dans le biscuit nature.
  • Tapisser les parois d’un cul de poule de 20 cm de diamètre de film étirable.
  • Placer un pentagone au centre, entouré de 5 hexagones. Attention à ne laisser aucun jour entre les différentes faces.
  • Placer les 5 pentagones puis des demis hexagones dans les espaces restants.

Si vous vous êtes bien débrouillés, vous devriez avoir une demie sphère parfaite avec une tranche bien droite et bien lisse. Sinon vous pouvez couper les morceaux de biscuit qui dépassent à l’aide d’un petit couteau fin.

Bravo ! Le plus dur est fait !

La mousse au chocolat :

  • Faire fondre le chocolat et le lait au bain marie.
  • Monter la crème bien froide en chantilly.
  • Incorporer petit à petit et délicatement la chantilly au chocolat fondu.

La fin du montage :

Astuce : Afin que la mousse ne sorte pas entre les faces du ballon, j’ai découpé de toutes fines lamelles de biscuit dont je me suis servie comme de rustines en les plaçant à plat à la jonction de chaque face.

  • Couler la mousse au chocolat jusqu’aux ¾ de la demie sphère.

La mousse peut vous paraître assez liquide à ce stade de la préparation mais le chocolat va se figer en refroidissant pour donner à la mousse une texture bien plus ferme.

  • Y enfoncer délicatement le dôme de mousse vanille congelé. Le recouvrir de mousse au chocolat en lissant la surface à l’aide d’une spatule.

Attention, vous ne devez pas atteindre la surface, il vous reste encore le croustillant et le biscuit à insérer.

  • Ajouter le disque de croustillant ainsi que le biscuit coupé aux dimensions exacte afin de refermer parfaitement la demie sphère.

Soufflez un grand coup, ça y est, c’est terminé !

  • Placer au frais pour minimum 6 heures avant de démouler délicatement.

Vous pouvez décorer votre ballon à l’aide de pâte à sucre.

Régalez-vous.

Détails sur la recette
recipe image
Nom de la recette
Gâteau ballon de foot : chocolat, praliné, vanille
Publiée le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total (avec temps de repos)
Note
51star1star1star1star1star Based on 2 Review(s)
Layer cake Paris : coco, mangue, passion
La meilleure des tartes Tatin : celle de Christophe Michalak