La reine des tartes à la myrtille

Ça y est, je la tiens, ma recette de tarte à la myrtille, LA recette !  Celle qui correspond enfin exactement à mes goûts : croquante, fondante, juteuse, fruitée, pas trop sucrée : idéale, le graal quoi !

Et pourtant je suis plutôt du genre difficile, alors vous imaginez bien que pour en arriver là, j’ai dû bûcher ! J’en ai fait des tartes à la myrtille, croyez-moi, mais je n’arrivais jamais à ce que je voulais. J’ai essayé de cuire les myrtilles ou de ne pas les cuire du tout. J’ai utilisé des myrtilles fraîches, des surgelées. J’ai tenté la pâte sablée, la pâte sucrée, la crème d’amande… Et puis j’ai fait un savant mélange de toutes ces expériences et voilà le travail.

Alors la recette va peut-être vous paraître un peu tordue mais elle me correspond si bien ^^

En fait quand on cherche une recette de tarte à la myrtille, on la trouve soit à base d’une sorte de flan dans lequel sont prises des myrtilles cuites. C’est celle que j’aime le moins, je trouve que les fruits perdent trop de leur saveur et je n’aime pas la texture du flan. Par contre j’aime beaucoup celle des myrtilles cuites… Ensuite, on trouve aussi des fonds de tarte garnis de crème d’amande, cuits puis recouverts de myrtilles crues. Je préfère mais il me manque encore quelque chose : les myrtilles cuites.

Vous avez compris où je voulais en venir ;-)

La pâte la plus adaptée pour moi est la pâte sucrée, je l’ai faite précuire à blanc avant de la garnir de crème d’amande et de myrtilles. J’ai fait cuire le tout et pour finir je l’ai garni de myrtilles fraîches enrobées de confiture de myrtilles :-D Je vous le disais : craquante, fondante, juteuse, fruitée et pas trop sucrée.

Je vous rassure, ça ne demande pas beaucoup de travail supplémentaire et ça reste simplissime.

En ce qui concerne le choix des myrtilles, celles que j’ai trouvées fraîches étant relativement chères, j’ai complété par des surgelées que j’ai utilisées pour garnir la crème d’amande (les myrtilles cuites donc). Elles ont très bien fait l’affaire :-) Si vous n’avez pas du tout de fruits frais vous pouvez également exclusivement en utiliser des surgelés.

Préparation : 1 heure ⌚

Cuisson : 30 minutes à 180°C (th. 6)

Repos : 3 heures minimum pour la pâte sucrée ⌛

Difficulté : ⋆

Ingrédients pour 8 à 10 personnes :

Pour la pâte sucrée vanillée (celle de Philippe Conticini) :

  • 140 g de beurre mou
  • Les graines d’une gousse de vanille (facultatif)
  • 90 g de sucre glace
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 1 gros œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 230 g de farine

Pour la garniture :

La crème d’amande (recette de l’Atelier des chefs) :

  • 100 g de poudre d’amandes
  • 100 g de sucre glace
  • 80 g de beurre mou
  • 1 œuf
  • 50 g de crème liquide entière

Les myrtilles :

  • 250 g de myrtilles (fraîches ou surgelées) + 750 g de myrtilles fraîches de préférence
  • 250 g de confiture de myrtilles

Le matériel spécifique nécessaire :

  • Un cercle à tarte de 28 cm (ou à défaut un moule à tarte)

Préparation :

La pâte sucrée :

  • Dans le bol du robot muni d’une feuille ou à l’aide d’une spatule, travailler le beurre mou jusqu’à ce qu’il obtienne la texture d’une pommade.
  • Ajouter la vanille et le sucre glace. Mélanger.
  • Ajouter la poudre d’amandes, l’œuf entier et le jaune d’œuf et mélanger de nouveau.
  • Pour finir, incorporer petit à petit la farine et la fleur de sel mélangées.
  • Quand la pâte est devenue bien homogène, former une boule et l’écraser légèrement avant de la filmer et de la placer au frais pour minimum 2 heures de repos.
  • Entre deux feuilles de papier cuisson, étaler la pâte sur environ 2 mm d’épaisseur.
  • Déposer un cercle à tarte de 28 cm beurré et fariné sur la pâte et appuyer sur les bords afin de couper un disque aux dimensions exactes.
  • Former une boule avec les chutes de pâte et, de la même manière, l’étaler en une longue bande.

Si la pâte est trop collante d’avoir été travaillée, placez-la au frais pendant une quinzaine de minutes.

  • Découper des bandes d’environ 2 cm de large et les placer sur tout le tour du cercle en veillant à les souder entre-elles et à la base en pressant légèrement avec le doigt.
  • Couper l’excédent de pâte avec un couteau à lame lisse.
  • Piquer le fond avec une fourchette et placer au frais pendant 1 heure environ.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Déposer une feuille de papier cuisson au fond de la pâte et y placer des légumes secs ou des billes de cuisson avant d’enfourner le tout pour 10 minutes de cuisson.
  • Réserver.

La crème d’amande :

  • Travailler le beurre jusqu’à ce qu’il obtienne la texture d’une pommade. Y ajouter la poudre d’amandes et le sucre glace puis l’œuf et la crème et mélanger jusqu’à ce que la texture devienne homogène.
  • Répartir le tout sur le fond de tarte précuit.
  • Répartir les 250 g de myrtilles (si vous les prenez surgelées ne les faites pas décongeler avant) en les enfonçant délicatement dans la crème d’amande et enfourner pour 20 minutes toujours à 180°C.
  • Réserver et laisser refroidir avant d’ôter le cercle.

Astuce : pour que les arêtes de ma pâte soient bien nettes, je les frotte tout doucement avec une petite passoire fine.

La garniture de myrtilles :

  • Dans une casserole, faire chauffer la confiture de myrtilles.
  • Hors du feu, ajouter les myrtilles fraîches (si vous utilisez des fruits surgelés, ne les faites surtout pas décongeler préalablement, il vous faudra juste attendre une petite heure avant de déguster la tarte) et mélanger délicatement afin de bien les en enrober.
  • Répartir le tout sur la surface de la tarte et réserver.
  • Saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Régalez-vous.

Détails sur la recette
recipe image
Nom de la recette
La reine des tartes à la myrtille
Publiée le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total (avec temps de repos)
Note
41star1star1star1stargray Based on 3 Review(s)
Print Friendly
Bel entremets chocolat / pecan / vanille
Pain au lait ultra fondant, léger et incroyablement moelleux : Hokkaïdo, garni de grains de sucre et de pépites de chocolat blanc