X

Retour en enfance : Gâteau roulé à la fraise, chantilly mascarpone

Mais non je ne vous avais pas oubliés !

Je n’ai pas non plus laissé tomber la pâtisserie, je ne suis pas devenue diabétique ou intolérante au glucose… Pas d’accident, de problème de santé ou de kidnapping… Je n’ai pas non plus tout plaqué pour partir élever des chèvres dans le Larzac. J’ai juste fait une pause (bien méritée).

Je suis de retour aujourd’hui avec une recette toute douce, moelleuse et réconfortante. Comme un souvenir d’enfance mais en mieux :-)

J’espère que ça vous plaira.

4.41 de 5 votes
Imprimer

Retour en enfance : Gâteau roulé à la fraise et chantilly mascarpone

Biscuit roulé ultra moelleux imbibé d'un sirop de fraise et garni d'une chantilly vanillée au mascarpone ainsi que de morceaux de fraises fraîches.

Type de plat Dessert, Gâteau, gouter
Cuisine Française
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 10
Calories 100 kcal
Auteur Sidorine

Ingrédients

Pour le biscuit :

  • 4 œufs entiers
  • 100 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 25 g de beurre

Pour la chantilly au mascarpone et à la vanille :

  • 125 g de mascarpone
  • 100 g de crème fleurette entière
  • 30 g de sucre glace
  • Les graines d’une gousse de vanille

Pour le sirop :

  • 60 g de sucre
  • 50 g d’eau
  • 10 g de sirop de fraise ou de grenadine

Pour les fraises :

  • 500 g de fraises
  • 2 sachets de sucre vanillé

Le matériel spécifique nécessaire :

  • une plaque à Génoise en silicone d’environ 27cm X 37 cm

Préparation :

La chantilly au mascarpone et à la vanille :

  • Dans le bol du robot, ou dans un bol haut, mélanger tous les ingrédients et placer le tout, ainsi que le fouet au frigo.

Les fraises :

  • Laver, équeuter et couper les fraises en petits dés. Ajouter le sucre vanillé et réserver.

Le sirop :

  • Dans une casserole, mélanger l’eau et le sucre. Porter le tout à ébullition.
  • Hors du feu ajouter le sirop de fraise et réserver.

Le biscuit :

  • Préchauffer le four à 170°C.
  • Faire fondre le beurre et laisser refroidir.
  • Séparer les blancs des jaunes. Monter les jaunes avec le sucre jusqu’à l’obtention d’une mousse dense.
  • Incorporer petit à petit la farine tamisée.
  • Monter les blancs en neige bien ferme et les incorporer délicatement au reste de la préparation.
  • Prélever environ 2 cuillères à soupe de cette pâte et y ajouter le beurre fondu avant de tout transvaser dans le reste de la préparation (si on fait ça c’est pour éviter de faire retomber toute la mousse d’un seul coup en y ajoutant le beurre. On procède par étapes, c’est moins violent, c’est pas pour rien que je vous parlais de douceur !)
  • Huiler la plaque à génoise en silicone (la mienne fait 27cm x 37cm) et y couler la préparation.
  • Lisser en tapant légèrement la plaque de cuisson.
  • Enfourner pour environ 10 minutes de cuisson (le biscuit doit être à peine coloré mais uniformément sec au toucher)
  • Laisser refroidir avant de retourner délicatement la plaque sur une autre plaque recouverte de papier cuisson afin de démouler précautionneusement le biscuit.
  • Enfin on retourne un dernière fois le biscuit en plaçant la surface lisse, qui sera la surface extérieure du gâteau, sur un torchon propre et humide (on le passe directement sous le robinet et on l’essore bien).

Le montage :

  • Placer le bol de crème et mascarpone au congélateur pour une quinzaine de minutes.
  • Egoutter les fraises à l’aide d’un chinois et mélanger le jus récolté avec le sirop précédemment préparé.
  • A l’aide d’un pinceau réservé à cet effet, imbiber délicatement le biscuit de sirop.
  • Monter la crème bien froide en une chantilly bien ferme (attention à ce qu’elle ne tranche pas, il faut la surveiller de près et l’arrêter dès qu’elle est bien ferme).
  • Etaler le tout en une couche uniforme sur le biscuit imbibé.
  • Recouvrir de fraises coupées.
  • Enrouler délicatement le biscuit sur lui-même en le serrant bien à l’aide du torchon.
  • Couper les deux extrémités du gâteau pour laisser apparaître une tranche bien nette (donnez-les au premier gourmand qui passe).
  • Placer au frais jusqu’à la dégustation.

 

Régalez-vous

Voir les commentaires (13)

  • Le secret du roulé c'est son biscuit...
    Ni génoise ni pâte à choux avec blancs neige.
    Intéressant !
    Merci

  • ça fait plaisir de vous retrouvez, j'avais peur de ne plus pouvoir vous lire sur des nouvelles recettes mais nous voilà rassuré, vous êtes de retour :) youhhhhhou!! merci pour votre partage!

  • Pour un retour en enfance ainsi que parmi nous, on peut dire que ta recette est plutôt particulièrement et bien détaillée.

  • Qu'elle jolie découverte ton blog, je viens de réaliser le paris Brest il est d'une simplicité, faut dire que la recette est très bien expliqué. Je sens que je vais me laisser tenter par plus d'une de tes recettes. Merci beaucoup

  • Bonjour,

    J'aimerais savoir s'il est possible de préparer le roulé la veille pour le lendemain soir, j'avoue que j'ai un peu peur que le jus des fraises détrempent le biscuit.

  • Bonne recette, pas trop sucrée. Là où ça ne marche pas pas aussi bien que sur la photo c’est pour rouler : la crème, les fraises sortent du gâteau sur la dernière étape (et pas qu’un peu). Est ce parce que la génoise est trop épaisse ? Parce qu’il y a trop de crème et de fraises ? Le roule finit par avoir une forme plus ovale, tassée que ronde. J’ai déjà eu le même problème sur d’autres roulés, donc il y a peut-être quelque chose dans le coup de main que j’ai dû louper...

  • Enfin de retour, ouf! Lorsque j'essaie une recette je demande a toute la famille s'ils sont partants. Pas d'intérêt de faire sans partager... La réponse est toujours: c'est une recette de sucredorgeetpaindepices? Voila, vous avez la validation de toute la famille.

Articles similaires

Ce site utilise des cookies